La créativité du brésilien Rosset a séduit

9 juillet 2018

Des nouvelles matières, des nouveaux imprimés, des nouvelles structures, des nouveaux effets : Rosset a rejoint le salon Interfilière avec une collection extrêmement riche, variée, et travaillée. De quoi séduire les clients venus nombreux dès le premier jour. « Le samedi a démarré très fort et le dimanche a été excellent », se félicite Nicole Ivanov, responsable des marchés internationaux, USA et Canada. Les clients curieux ont découvert l’ensemble des nouveautés, en circulaires, mailles tricotées sur métiers Raschel, jacquards, dentelles, imprimés. Si Rosset offre des lignes très complètes pour les marchés de la lingerie et de la mode, ce sont clairement les lignes pour le beachwear et le fitness qui ont été le plus remarquées : des mailles structurées tricotées sur métiers Ketten, comme la qualité Suzuka en jeux de mat et brillant, et des motifs imprimés à effets de peau de serpent ou de feuillages pour des articles de fitness. Les mailles innovantes telles que les tissus réalisés avec le fil biodégradable AmniSoul Eco ou le fil Emana à biocéramiques dotée de la technologie dite ‘infrarouge’ ont plu également. Plusieurs belles marques, Oysho, Speedo, Lise Charmel, Koral, Alo Yoga, ont été séduites.

Créée en 1939, Rosset est l’un des plus grands groupes textiles brésiliens. L’entreprise familiale est verticalement intégrée. Elle possède 14 usines de confection et deux sites de production pour les matières. Elle dispose aussi de sa propre unité d’impressions, Salete, équipée en machines d’impression traditionnelle et digitale. Les marques Valisere et Cia Maritima font partie du groupe.

Commentaires(0)

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoire sont indiqués par un astérisque*

Restez au courant des actualités du salon et du marché

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux