3 May 2021 — Tendances # Business & stratégie

Culottés mais pas résignés !

Partager sur

Elles étaient plus de 200 boutiques de toutes la France à créer le buzz la semaine dernière avec un hashtag fort #actionculottée et une action pleine d’humour mais comprenant de réelles revendications. Elles ont donc envoyé une petite culotte accompagnée d’une lettre au premier ministre pour afficher haut et fort leur détresse et leur incompréhension face aux nouvelles mesures de ce 3ème confinement.

Nous avons donc rencontré Aline Tran la fondatrice de la très belle boutique parisienne Les Rituelles et à l’initiative de ce mouvement culotté mais pas résigné !

1.Pouvez-vous nous raconter comment action culottée est née ? et avec qui ?

J’ai eu l’idée un soir, et je l’ai proposé à un petit groupe de copines elles aussi détaillantes. J’ai ensuite soumis l’idée au groupe principal de Détaillantes créé par Nathalie Paredes (Sylvette Lingerie) l’année dernière.

L’idée était d’exprimer notre colère au gouvernement de manière pacifique et humoristique dans une lettre expliquant notre mécontentement tant sur le caractère soi-disant non-essentiel des sous-vêtements que sur l’injustice que nous ressentons par rapport à l’ouverture des rayons lingerie de certains supermarchés et surtout l’absurdité de la situation générale. Nous savons toutes que ce confinement n’a de confinement que le nom et, comme mes collègues, je me sens sacrifiée pour rien. Ce n’est pas dans nos petites surfaces qu’il y a le plus de risques de transmission !

J’ai donc rédigé une lettre pour attirer l’attention du Premier Ministre sur notre détresse. Mais envoyer juste une lettre, même à 500 personnes, n’aurait pas été suffisant. Il fallait se rappeler à eux en les inondant avec un symbole représentant notre métier : la petite culotte.

Nous devions être environ 80 à participer au début de l’opération et nous sommes plus de 200 aujourd’hui comme le montre cette carte

Le buzz s’est fait très rapidement. Le Top départ des envois était lundi 19/04 au matin. L’après-midi, l’action était déjà relayée par la presse et les radios locales.

L’organisation s’est faite avec :

  • Nathalie Paredes de Sylvette Lingerie
  • Anaïs Rieux de La Petite Folie
  • Audrey Marie de Jolie Chose
  • Aurélie Vidal de Pomponette
  • Céline Menting de La Clef des Charmes
  • Stéphanie Lherminier de Clair de Lune
  • Valérie Le Douguet de Silhouettes
  • Audrey de Les dessous d’Audrey
  • Jenny de Eden Lingerie
  • Laurence Claudel de Laurence Lingerie
  • Annabelle de Un Temps pour Elle
  • Mélinda de Elodie Lingerie
  • Laurence Welkenhuyzen de Les Princesses
  • Caroline de Coquelicot
  • Mannick de Tendre Passion
  • Monique de Symphony

Mais également avec tout le groupe de Détaillantes dont les membres ont aidé à peaufiner nos revendications et également contacté leurs médias locaux respectifs.

2.Quelles sont vos revendications et vos demandes via cette action auprès de notre premier ministre ?

Vous pourrez découvrir ci-dessous la lettre que nous avons envoyée au Premier Ministre avec nos revendications.

Découvrir cette lettre

Mais les principales sont :

  • Un reclassement en commerce essentiel et par conséquent, une réouverture de nos boutiques
  • Si non, des aides à la hauteur notamment concernant le stock, le FDS, l’indemnisation du gérant-salarié ou TNS. Nous réclamons une proratisation des aides et non une enveloppe.
  • Mise en place d’un dispositif Frais Fixes
  • Un meilleur encadrement des promotions à la sortie du confinement (et en général) et l’ouverture des soldes au 15/07
  • Un meilleur encadrement quant à la fermeture des rayons sous-vêtements des GMS

3. Quel avenir voyez-vous pour cette communauté ?

Nous n’avons encore rien décidé mais pourquoi pas former une association loi 1901 officielle et mener d’autres actions, qu’elles soient revendicatives comme celle-ci, ou bien caritatives.

Dans tous les cas, cela nous montre qu’il est important de se fédérer pour se faire entendre, même si cela est parfois difficile car chacune a ses spécificités liées notamment à la zone géographique et au type de clientèle.

3 May 2021 — Tendances # Business & stratégie

Culottés mais pas résignés !

Partager sur