INAYA LINGERIE : l’histoire d’une Success Story née sur Instagram

25 juillet 2019

Safia Vendôme, de son vrai nom Safia Ayad, est une influenceuse beauté et lifestyle française. Suivie  par plus de 660 000 personnes sur son compte Instagram @safia_ayad, elle s’est installée à Barcelone pendant trois ans et a décidé de lancer à son retour sa marque de maillots de bain écoresponsable et respectueuse de l’humain. Interview de Safia Ayad, fondatrice et créatrice de la marque INAYA LINGERIE.

 

Comment est née votre marque ?
Safia Ayad / Lorsque j’ai créé Inaya Lingerie avec mon mari, cela faisait déjà longtemps que j’étais sur les réseaux sociaux. J’avais envie de quelque chose de nouveau et fait 100% par moi-même. Cela faisait déjà un moment que j’habitais à Barcelone où l’on passe beaucoup de temps en maillot de bain. Je me suis dit pourquoi ne pas se poser sur la question du bain, car sur la plage on se retrouve confronté à des maillots de bain que l’on a vu 1000 fois. En même temps, je n’avais pas envie de créer une marque de maillot de bain parmi tant d’autres. J’avais envie d’un engagement environnemental et social. Nous ne fabriquons pas nos tissus mais nous rachetons des stocks supplémentaires aux entreprises qui n’en n’ont plus besoin pour produire des collections avec l’existant. C’est ce qu’il y a de plus important dans une démarche 0 déchets.  Le recyclage c’est génial, mais le premier pas c’est la non-consommation et la non-production.

De façon concrète, comment faites-vous au niveau de la production ?
S.A. / A l’origine, j’ai l’idée créative dans ma tête mais je ne sais pas du tout dessiner ! Donc je fais appel à une modéliste qui  va produire les dessins techniques pour que nous puissions ensuite les envoyer dans notre atelier. En parallèle, nous aller sourcer nos tissus avec mon mari dans des lieux particuliers que nous aimons pour voir les tissus qui pourraient nous plaire et correspondre à l’énergie de mes collections. Je découvre des tissus et je m’adapte à eux en fonction de ce que je trouve !

Pourquoi “Inaya” ?
S.A. / « Inaya » signifie la bienveillance en arabe. J’ai des origines arabes et j’ai beaucoup brainstormé moi-même sur le nom. J’avais envie de quelque chose qui parle de la femme, de la planète et de toute cette belle énergie. Quelque chose qui parle de prendre soin des choses et de soi. Inaya regroupe la bienveillance dans l’esprit écoresponsable et éthique.

Vous vous êtes lancée avant tout sur les réseaux sociaux et sur un e-shop, pouvez-vous nous expliquer votre démarche au niveau de la distribution ?
S.A. / Je me suis servie de Safia Vendôme, c’est notre force de frappe et notre point de départ pour rayonner. Le web était une évidence pour nous il fallait qu’on commence par là. Nous sommes venus sur le salon pour sortir de notre zone de confort parce que ça fait des années que nous sommes sur les réseaux sociaux, que nous connaissons parfaitement. Nous voulions nous confronter au marché avec des professionnels. Cela nous ouvre les yeux sur beaucoup de choses. Ce n’est pas le marché qui va s’adapter à nous, c’est à nous de nous adapter et nous en sommes complètement conscients. Nous étions deux au début et maintenant nous sommes 3. Quand le moment sera venu d’avoir des collections à N+1, nous le ferons, mais pour le moment nous ne sommes pas prêts. Nous faisons avec notre énergie et notre dynamisme et surtout, à notre rythme.

Avez-vous eu un bon accueil des visiteurs sur vos produits lors de cette première exposition ?
S.A. / Nous avons eu un bon accueil des gens qui sont passés sur notre stand, sur nos tissus et cela nous fait tellement plaisir ! Nous sommes dans une démarche très home made et cela nous anime beaucoup. Nous ne faisons pas juste de l’écoresponsabilité mais du beau, agréable à porter et qui plaît aux gens.

Votre marque c’est « Inaya Lingerie », est-ce qu’on peut s’attendre à une collection lingerie ?
S.A
. / C’est une idée que nous avons depuis le début. Notre idéal, c’est d’avoir du bain et de la lingerie pour pouvoir switcher l’été et l’hiver même si nous sommes convaincus que l’on peut acheter du maillot de bain en hiver.

Vous a-t-on proposé des collaborations et êtes-vous réceptive à ça ?
S.A. / Complètement, c’est quelque chose que l’on nous a proposé déjà l’année dernière lors de notre premier été, à la fois avec des marques de cosmétiques ou avec des marques de food. Nous sommes très curieux et encore plus avec des collaborations qui sont très inattendues. Dans cette démarche de body positive aussi où je mets mon maillot de bain et je peux manger du chocolat si j’ai envie d’en manger !

 

Inaya Lingerie était présente sur le salon Unique by Mode City de juillet.

 

Restez au courant des actualités du salon et du marché

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux