3 May 2022 — News # SUSTAINABILITY # SWIMWEAR/ RESORTWEAR # SUSTAINABILITY

MYMARINI fabrique des maillots de bain éthiques et utiles.

Partager sur

La marque MYMARINI produit des collections élégantes de maillots de bain et de prêt-à-porter qui sont également éthiques.

En 10 ans, il peut se passer beaucoup de choses. Il suffit d’interroger l’équipe de MYMARINI. La fondatrice et créatrice Mareen Burk a décidé de prendre un congé dans sa vie professionnelle en 2012, décidant de voyager et de consacrer sa vie au surf. Et en cherchant des maillots de bain élégants mais éthiques, Mareen Burk n’a guère trouvé chaussure à son pied. Un an plus tard, elle fondait ainsi MYMARINI. Depuis, la marque est devenue un nom audacieux dans le monde du surf et des maillots de bain.

Des produits à la fois élégants et éthiques

MYMARINI produit une gamme de produits élégants et éthiques, allant des collections de maillots de bain et de prêt-à-porter aux accessoires de plage et aux accessoires chics. New Summer est l’une des collections phares de la marque, qui reflète le style de vie MYMARINI avec des palettes de couleurs vives et des designs innovants, qui sont notamment tous réversibles. Naturellement, tous les produits de la collection New Summer sont certifiés inoffensifs pour les eaux souterraines par l’organisme Klimapatenschaft GmbH.

Des pièces comme le Wavecatcher ne dépareilleraient pas dans un décor aux allures de science-fiction, avec ses motifs futuristes qui s’accordent avec les vagues de l’océan. Cet article réversible possède de longs bras pour se protéger du soleil ou des méduses, et résiste au chlore et à l’eau salée. La matière de prédilection est le polyamide à 82 % (ECONYL®, nylon régénéré) et l’élasthanne à 18 %. Le nylon régénéré ECONYL® est fabriqué à partir de déchets de nylon, comme les filets de pêche, les tapis et le plastique industriel.

Des pièces telles que le Sufshirt sont proposées dans une version courte, qui permet à son porteur de rester couvert lorsqu’il surfe ou nage. L’article peut également être porté dans différents environnements, comme une séance de yoga. Les lignes de prêt-à-porter comme la collection Beach House présentent des couleurs plus sourdes, avec des articles de bon goût comme la Seaside Jacket, un vêtement ample en tissu blanc, idéal par temps venteux.

Comment MYMARINI reste éthique et durable

L’entreprise s’efforce de rester éthique sur le plan environnemental et social de plusieurs façons. La société explique avoir été créée pour faire la différence, avec la responsabilité de contribuer à façonner l’industrie de la mode de manière durable. “Si vous êtes heureux dans votre propre vie, vous pouvez faire du bien aux autres et à la planète”, affirme Mareen Burk.

Des relations étroites avec les fournisseurs sont préservées pour garantir des conditions de travail équitables. “Nous pensons que les gens peuvent avoir un mode de vie durable s’ils ont suffisamment de temps pour eux-mêmes, leur famille, leurs amis et leur entourage”, déclare l’entreprise.

Cette dernière garantit un salaire équitable et des conditions de travail de haut niveau, avec des centres de production en Europe qui peuvent être régulièrement visités. Les pièces sont conçues à Hambourg, au siège de l’entreprise, et produites par des partenaires au Portugal et en Croatie. L’entreprise dit innover en permanence pour garantir le développement durable de l’entreprise, des emballages sans plastique à la comptabilité sans papier.

mymarini ethical

L’entreprise tente de rester éthique sur le plan environnemental et social de plusieurs manières. (Photo : MYMARINI)

Les ambitions de MYMARINI pour une démarche circulaire

MYMARINI affirme qu’elle étudie la possibilité de devenir circulaire. Qu’est-ce que cela signifie ? Elle travaille sur de nouveaux matériaux pour garantir que ses tissus deviennent entièrement recyclables, un élément qui n’est pas encore possible. Il existe cependant déjà un système de retour en production, avec des options de recyclage pour la collecte du coton et la conception des maillots de bain qui découle d’une démarche circulaire.

En avril 2022, la société a planté 165 arbres dans le cadre d’un projet de restauration d’une forêt locale. Cette action a été décrite comme la “première étape de notre voyage vers notre objectif déclaré de devenir neutre en matière d’eaux souterraines”.

La société affirme qu’elle plantera 30 000 arbres d’ici 2023, créant ainsi une forêt “MYMARINI”. Il est dit que 30 000 arbres équivalent à environ six millions de litres d’eau souterraine par an. Environ 90 % des collections de la société sont certifiées neutres en termes d’eaux souterraines, la quantité d’eau utilisée diminuant d’année en année.

3 May 2022 — News # SUSTAINABILITY # SWIMWEAR/ RESORTWEAR # SUSTAINABILITY

MYMARINI fabrique des maillots de bain éthiques et utiles.

Partager sur