Seiren surfe sur la haute technologie

22 janvier 2018

L’entreprise japonaise qui a participe pour la 1ère fois à cette session de janvier est un très grand spécialiste de l’impression numérique hi-tech. Seiren, qui produit plus de 5 millions de mètres par an d’imprimés par an, dispose de plusieurs procédés brevetés extrêmement performant. Maille circulaire stretch mise au point et développé à partir d’une technologie et d’un procédé de fabrication uniques, Flex Move™ présente un facteur d’élongation incomparable de 300% avec une récupération totale en un temps record. Cette base en mélange polyamide/polyester/élasthanne, élastique dans les 4 sens, trouve ses débouchés en priorité sur les marchés du shapewear, du sport et du legging. Très remarquée par les visiteurs du salon, la technologie Viscotecs® révolutionne le monde de l’impression digitale en démultipliant les possibilités graphiques : plus de 16 millions de couleurs, une rapidité de création et d’exécution ramenée de 5/7 semaines à 5/14 jours, et une consommation d’eau et d’énergie réduite. Plus pointu encore, le traitement VISCOMAGIC™ transforme un support de base, polyester ou nylon/polyuréthane, en un véritable tissu à tonicité variable. VISCOMAGICS™ « ronge » la matière en éliminant un des composants, ce qui permet un relâchement de la matière à des endroits précis. Le traitement peut être appliqué selon des designs prédéfinis, permettant d’avoir ainsi des compressions et des tonicités différentes sur un seul et même maille, quelle qu’elle soit : tricot, circulaire, Raschel,… Seiren travaille en étroite collaboration avec ses clients, le cahier des charges et le dossier technique exigeant une grande rigueur pour obtenir le résultat attendu.

Itochu, partenaire de Seiren, dispose de 5 unités de fabrication. Itochu qui maitrise particulièrement bien les technologies pointues de Seiren, peut fabriquer les produits finis pour les confectionneurs qui ne disposent pas d’un outil adapté. Seules contraintes toutefois, le prix de la matière, entre 10 et 22 $ le mètre linéaire (soit 50 à 100% plus cher qu’une maille stretch classique) et les minima de commandes, de 3000 mètres pour VISCOMAGIC™.

Seiren continue ses développements : dernier né, le Primordial®, un étonnant tricot ajouré par dévorage de la matière (burning).

Restez au courant des actualités du salon et du marché

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux